Sur les marchés ce week-end…
24 novembre 2006
Un éco-quartier pour le secteur de la gare SNCF à Clamart
30 novembre 2006

Des initiatives pour aider Maxime et sa maman, menacés d’expulsion

Photo_expulsionIl y a un peu plus d’une semaine, j’évoquais sur ce blog la situation pénible et douloureuse du petit Maxime, clamartois de 13 ans scolarisé au collège des Petits Ponts, et de sa maman, d’origines Russes et menacés d’expulsion.

Comme je vous l’avais annoncé, je suis intervenu auprès du Sous-Préfet d’Antony pour lui demander d’examiner de nouveau leur dossier.
Vous pouvez consulter ce courrier en cliquant iciTéléchargement PKPA601028.pdf.

Cette situation a ému de nombreux citoyens, des associations, des enseignants, des parents d’élèves, qui m’ont fait part de leur indignation. Une pétition a été lancée et je ne peux que vous inviter à la télécharger et la signer.
Pour télécharger la pétition pour Maxime, cliquez iciTéléchargement PetitionMaxime.pdf.

Cette situation a également touché plus particulièrement les élus de la majorité municipale de Clamart. Les groupes de la majorité du Conseil municipal ont ainsi décidé de formuler un vœu commun qui sera proposé lors de notre séance ce soir, mercredi 29 novembre.

Ce voeu demande :
– Au Préfet, de ne faire procéder à aucune interpellation dans les établissements scolaires.
– Au Ministre de l’Intérieur, la régularisation de tous les jeunes sans papiers scolarisés et de leurs familles.
– Aux autorités académiques, de tout faire pour assurer la poursuite de la scolarité de tous les élèves, y compris les lycéens ou étudiants après le baccalauréat, jusqu’à son terme.
– Au Préfet des Hauts-de-Seine, de régulariser la situation du jeune Maxime et de sa mère.

S’il est adopté, je serai alors mandaté par le Conseil municipal pour le transmettre au Parlement et au Gouvernement.
Vous pouvez consulter ce vœu des groupes de la majorité municipale en cliquant iciTéléchargement voeux_cm_du_29_novembre_2006.pdf.

10 Comments

  1. Francois dit :

    Quelle démagogie Mr le Maire, votre positionnement est scandaleux

  2. Colinas Senpredit dit :

    Nous comptons sur la force de vos convictions pour grandir le France.
    Tous au conseil municipal !
    Colinas Senpredit

  3. BACH dit :

    Où voyez vous de la démagogie lorsque des enfants et leur famille sont menacés d’expulsion. Ils ont aujourd »hui une chance que leur offre notre nation d’avoir une vie décente, de faire des études et d’améliorer leur condition si précaire en Russie (pays des droits de l’Homme s’il en est comme le prouvent les meurtres de journalistes commis ces derniers jours !).
    J’espère que la gauche gagnera les prochaines élections, présidentielles et législatives, pour enfin changer la politique française d’accueil des étrangers et de tous les humbles qui nécessitent la solidarité.
    Pour l’instant, nous nous battons tous avec les moyens qui sont à notre disposistion pour aider au maintien de cette famille en France contre la volonté de Sarkozy et de ses suppots. Demain ne doutons que nous bénéficierons d’une majorité au sein de nos institutions pour mieux réussir.
    Emmanuel

  4. Sylvain dit :

    à françois,
    dites-moi ce qui est le plus scandaleux : que nous nous battions pour que des enfants aient la chance d’avoir une vie décente dans notre pays où ils sont intrégrés et poursuivent leur scolarité, ou que l’on viennent les chercher dans leur école, devant leurs camarades, pour les expulser vers un pays où ils n’ont plus d’attache et où on sait très bien qu’ils finiront dans la misère ?

  5. béné dit :

    Je suis indignée par votre remarque François. Avez-vous des enfants ?

  6. parent en colère dit :

    j’espère que votre intervention aboutira, monsieur le maire. on compte sur vous.

  7. jerome dit :

    Cette proposition humanitaire simples est en parfait accord avec le préambule de notre constitution.
    « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit »
    En tant que citoyens nous ne pouvons que souhaiter la réalisation de ce voeu.

  8. Luciano dit :

    Vous venez de publier un article sur ce jeune garçon du collège des petits ponts menacé avec sa famille d’expulsion. Je dois vous dire que je suis choqué par l’utilisation politique que vous faites de cet évènement.
    Il est facile de faire pleurer dans les chaumières pour vous rendre un peu plus lisse. Qui ne serait pas ému par la situation de ce jeune passionné de théatre et de cirque qui devra certainement repartir vers son pays ?
    Nous vivons dans un état de droit qui ne peut fonctionner qu’avec des règles que chacun se doit de respecter. Le dossier de cette famille a été étudié par les services de la sous-préfecture dans le respect du droit et de la règle. Vous qui briguez le mandat de législateur, comment pouvez-vous ne pas respecter et faire respecter la loi ?
    Faire de la politique Mr le Maire c’est être responsable et ne pas céder à la démagogie. Moi aussi je voudrais bien que tous les étrangers quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent, puissent vivre dans des conditions satisfaisantes, avec un toit et un métier. Mais nous ne vivons pas dans le monde des bisounours….Si l’on suit votre logique, tous les sans-papiers devraient être régularisés. Si telle est votre opinion, alors exprimez la clairement. Tout homme politique responsable qu’il soit de droite comme de gauche sait bien que tout cela n’est pas possible. Je ne suis pas de votre couleur politique certes, mais de grâce Mr le Maire, soyez au moins une fois à la hauteur de la mission que vous briguez, et ne cédez pas aux sirènes de la démagogie qui ne font qu’affaiblir ce qu’est véritablement la politique.
    Bonne soirée

  9. Rakoff Isabelle dit :

    je suis profondément choquée par le commentaire de luciano. Y aurait -il eu démagogie à dénoncer et à lutter contre les rafles des juifs, tziganes et opposants politiques durant la seconde guerre mondiale y aurait-il eu démagogie à resister ????
    car il faut bien le constater la méthode sournoise employée a de drôles de relents !!!!
    Et comme la politique c’est aussi l’exercice du pouvoir et qu’il doit être exercé dans le climat de rapport de force que nous vivons dans ce pays actuellement et bien autant l’utiliser ce pouvor politique pour la bonne cause.
    Et quand il s’agirait de lutter pour un seul enfant menacé on le ferait!!!!!
    et on gagnera!!!!

  10. Isaway dit :

    Luciano, François, et compagnie…
    Vous avez raison, la loi est la loi ! Mais parfois la loi est appliquée…selon le bon vouloir de certains personnages au pouvoir… et parfois le citoyen, que ne manque pas d’être notre maire comme nous tous, se doit à un moment de prôner la désobeisance civile. Quand les lois sont iniques, quand leur application est calculée, oui chacun d’entre nous a le devoir de réagir. La République accepte ces enfants en son sein en les scolarisant, l’Etat accepte leurs parents en son sein en les intégrant dans son système d’imposition, ou d’aides sociales, ou les deux… Nous, citoyens libres de ce pays devont les accepter en notre sein comme nôtres en les reconnaissant et en leur apportant protection… Désobeir est parfois un devoir, et il me semble que certains de ceux qui s’arrachent la dépouille d’un certain Général De Gaulle, oublient que ce militaire, tenu au droit de réserve, a su désobeir quand la loi a transgressé la République et quand les droits humains primaux de ses compatriotes ont été mis en danger…Parler de démagogie, quand un élu qui se présente bientôt au suffrage de ces concitoyens dans une circonscription des plus acquises aux idées de Mr Nicolas Sarkozy prône ouvertement le contraire, me semble démontrer que l’on ne comprend pas le sens du mot démagogie… Je vois là plutôt de la droiture et de l’humanisme, ce qui semble, messieurs Luciano François et tous les autres, vous faire défaut…

Répondre à béné Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *