La crise du logement vue par Claude Dilain
16 novembre 2006
Cambriolages rue Rodin au Plessis-Robinson : nous sommes intervenus auprès de l’OPDHLM 92
28 novembre 2006

Elections professionnelles dans la Police : un nouveau désaveu pour la politique du Ministre de l’Intérieur

Photo_unsaLes résultats officiels des élections professionnelles dans la police, communiqués vendredi 24 novembre par la direction nationale de la police nationale, sont un camouflet de plus pour la politique en matière de sécurité de M. Sarkozy.

Avec 41,07 % des suffrages, l’Unsa-Police, réputé proche du PS, a en effet remporté ces élections devançant Alliance (36,47 %), qui soutient sans retenue le Ministre de l’Intérieur et qui était jusque-là le premier syndicat policier.

Bien que les syndicats rejettent tout enjeu politique à ce scrutin, Joaquin Masanet, secrétaire général de l’Unsa-police, a estimé que « si quelqu’un a politisé le débat, c’est l’Intérieur« , accusant M. Sarkozy d’avoir « favorisé » son concurrent.
L’Alliance et l’Unsa avaient en effet organisé ces dernières semaines une série de rassemblements afin de protester contre les récentes violences contre les policiers en banlieue.
M. Sarkozy avait répondu à ces manifestations en se déclarant, par courrier auprès du seul syndicat Alliance, favorable à une nouvelle loi d’orientation pour policiers et gendarmes, susceptible de leur donner de nouveaux moyens, comme il l’avait fait en 2002.

Il semblerait que cette proposition n’ait pas été aussi bien accueillie qu’il l’espérait par les l’ensemble de la Police.

Alors que la sécurité devrait à nouveau être un des thèmes phares de la campagne présidentielle, ces élections professionnelles confirment l’échec de la politique du tout sécuritaire du Ministre de l’Intérieur.

4 Comments

  1. Elections professionnelles dans la Police : un nouveau désaveu pour la politique du Ministre de l’Intérieur

    A lire sur le blog de Philippe Kaltenbach : Les résultats officiels des élections professionnelles dans la police, communiqués vendredi 24 novembre par la direction nationale de la police nationale, sont un camouflet de plus pour la politique en matièr…

  2. dom dit :

    quelle claque pour Sarkozy. Même les policiers ne veulent pas de lui et de sa politique.
    Dom

  3. sébastien dit :

    c’est bizarre, nous n’avons aucune réaction de Pemezec sur la claque infligée par les policiers à Sarkozy, lui qui est pourtant si prompt à le soutenir.

  4. goude dit :

    Joaquim Masanet l’a redit à la télévision ce week-end : les agents de police sur le terrain veulent le retour de la police de proximité supprimée par Nicolas Sarkozy à son arrivée Place beauvau. C’est une des solutions pour renouer le dialogue avec les jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *