Office HLM de Châtillon : la justice saisie
3 novembre 2006
La crise du logement vue par Claude Dilain
16 novembre 2006

Office HLM de Châtillon (suite)

Photo_hlm_chtillon_2L’affaire de l’Office HLM de Châtillon s’est poursuivie lundi soir lors de la séance du Conseil municipal de Châtillon.

Je vous rappelle que la directrice générale de l’Office HLM a déposé plainte le 6 octobre dernier auprès du tribunal d’Elancourt, après qu’elle eut alerté en vain le Président, Jean-Pierre Schosteck, Maire de Châtillon, car elle estime que les marchés publics de l’office étaient attribués sans être mis en concurrence, ce qui aurait entraîné un préjudice qui porterait sur 1,5 millions d’euros.

Le sujet a été évoqué par le maire lors du conseil municipal du 6 novembre. Il indique que les affirmations de l’ex-directrice de l’office seraient mensongères et, selon lui, à mettre sur le compte d’une maladie.

De toutes façons, le fond du problème n’est toujours pas réglé et cette affaire loin d’être éclaircie.
Le maire ayant souligné que les livres de l’office HLM étaient ouverts à tous, l’opposition municipale, emmenée par Martine Gouriet, a donc demandé à y avoir accès afin de consulter les comptes rendus d’appels d’offres.

Or, il n’y aurait, d’après le maire (cf. article du parisien du 7 novembre), aucun appel d’offres à faire ni de marché à passer ! Il apparaît pourtant étonnant qu’un organisme HLM qui gère un millier de logements ne passe pas d’appel d’offres…

Je fais entièrement confiance à Martine Gouriet et aux élus d’opposition de Châtillon pour défendre les Châtillonnais et les locataires. J’espère seulement que la conclusion de cette affaire révèlera que leurs intérêts ont toujours été respectés…

5 Comments

  1. Sylvain dit :

    Je ne comprends pas bien. Un office HLM relevant d’une commune n’est-il pas soumis au code des marchés publics et aux appels d’offres dans la passation de ses marchés ?

  2. Denis dit :

    Je ne comprends pas très bien pourquoi les administrateurs de Clamart Habitat perçoivent une substantielle indemnité donc à savoir vous même M. Kaltenbach? alors que les administrateurs de Châtillon Habitat dont son Président, le Maire de Châtillon lui pas?

  3. Nathalie dit :

    C’est bien le probléme d’après l’article du Parisien : il est reproché au président de l’OPHLM de Chatillon, par ailleurs maire de Chatillon de ne pas avoir organisé de procédures de mise en concurrence formelle pour dépenser plus de 5 Millions d’euros par ans en travaux, achats et services.
    On peut alors se demander comment les prestataires de l’office ont été choisis et qui ils sont d’ailleurs.
    Je crois que notre curiosité est légitime.Il est important que le maire de Chatillon s’explique clairement et réponde à ces questions.

  4. Philippe Kaltenbach dit :

    Denis,
    Le Conseil d’Administration de Clamart Habitat est composé de 21 membres, dont 7 représentants de la Ville qui a laissé un siège à l’opposition (ce qui n’est pas le cas je crois à l’Office HLM de Chatillon). Le Conseil d’Administration a désigné les membres de la Commission d’Attribution de Logement (CAL), ainsi que les membres de la Commission d’Appel d’Offres (CAO). Ces deux instances se réunissent régulièrement et dans la plus grande transparence. Et conformément à l’article R 421-14, les administrateurs et le president exercent leur mandat à titre gratuit.
    Philippe Kaltenbach

  5. Dimé Néné dit :

    Arrêtons !
    Je considére qu’en tant que locataire des logements de Clamart Habitat et résidente de cette ville, notre maire Monsieur Kaltenbach éxécute un immense travail tant dans l’amélioration quotidienne de notre cadre de vie qu’au niveau même rapport avec l’administration.
    Nous devons le remercier et le féliciter d’avoir mis en oeuvre une politique cohérente et adaptée à notre commune au lieu de cette campagne de dénigrement qui a à mes yeux aucun intérêt. Dans notre pays, je constate que des individus ne veulent pas que l’on travaille celà reléve purement et simplement à de la méchanceté et de la jalousie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *