Canicule : Clamart était sur le pont
2 août 2006
Je vous recommande le nouveau livre de Robert Badinter, « Contre la peine de mort »
28 septembre 2006

Les mesures gouvernementales ne compensent pas la hausse des prix qui réduit notre pouvoir d’achat

Photo_pouvoir_dachatGaz, électricité, fioul, essence, loyers, transports, santé, alimentation, et même le timbre… Depuis le début de l’année, l’envolée des prix pèse très lourd sur le pouvoir d’achat des français, dont les salaires n’augmentent toujours pas.

La réponse du gouvernement à la préoccupation majeure de nos concitoyens en cette période de rentrée est pourtant extrêmement limitée.

Je crains en effet que la création d’un chèque transports censé remédier à la hausse continue du prix du carburant, ne concerne qu’une infime partie de la population… dans le cas où cette mesure, déjà annoncée il y a un an et jamais appliquée, soit un jour mise en œuvre.

Limitée à 100 € pour les automobilistes et soumise au bon vouloir de l’employeur, elle ne réduirait, dans le meilleur des cas, le budget consacré par un foyer à l’automobile que de 2% par an.
Je continue, avec le parti socialiste, de soutenir le rétablissement de la TIPP flottante, mise en place sous le gouvernement Jospin et supprimée par la droite. Cette mesure, qui permet de diminuer le prix du carburant à la pompe, serait ainsi profitable à tous les français.

Quant à la grande conférence sur les salaires, elle est renvoyée au mois de novembre pour établir un diagnostic. Il me semble pourtant que le diagnostic est clair : les salaires, et plus particulièrement les plus modestes, doivent augmenter. Je rejoins donc totalement la proposition du PS d’augmenter immédiatement le SMIC de 100 € et que, d’ici 2012, il puisse atteindre 1 500 €.

Alors que le gouvernement vient d’annoncer une plus-value fiscale qui devrait atteindre les 5 milliards d’euros, cette cagnotte devrait être totalement utilisée pour le désendettement de l’Etat. Louable intention, certes, mais je reste persuadé qu’un véritable coup de pouce au pouvoir d’achat des français aurait été le bienvenu en cette période d’inflation galopante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *