Ouverture de la Médiathèque La Buanderie : permettre l’accès de tous à la culture
1 juin 2006

Offrir de nouvelles perspectives aux jeunes clamartois

Photo_jeunesDepuis 2001, les jeunes ont enfin retrouvé toute leur place à Clamart. Une véritable politique municipale en faveur de la jeunesse, des tout-petits aux jeunes adultes, a permis de mettre en place une série d’initiatives, d’actions et de projets attendus et réclamés vainement pendant de longues années.

Ainsi, pour répondre à la demande croissante des jeunes parents et développer les structures de garde qui n’avaient pas évolué pendant 10 ans, plus de 200 places supplémentaires en crèche ont été créées.

De même, nous avons instauré le principe du quotient familial pour tous les services à la population, qu’il s’agisse de la cantine, des centres de loisirs, de la pratique sportive, culturelle… Ainsi, chaque famille clamartoise, sans restriction, grâce à un tarif adapté à ses ressources, peut désormais inscrire ses enfants aux différentes activités proposées par la mairie.

Par ailleurs, nous poursuivons notre action en faveur de la jeunesse en permettant aux jeunes clamartois, désireux de prendre leur indépendance et de rester dans notre commune, de pouvoir se loger dans des conditions abordables. Alors que le Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, également ministre de l’intérieur et président de l’UMP à ses heures perdues (à moins que ce ne soit l’inverse !), annonce comme principale mesure à la crise du logement la vente de 4 000 logements sociaux, que sur les 3 300 nouveaux HLM qu’il avait prévus et annoncés dans le département en 2005, seuls 1 500 ont été réalisés, Clamart crée chaque année près de 120 logements à taille humaine et parfaitement adaptés aux besoins des jeunes familles.

Les jeunes clamartois ont été suffisamment ignorés pendant des années par les municipalités de droite qui se sont succédées. Il était grand temps qu’ils puissent enfin avoir la possibilité de s’épanouir et d’aborder leur vie d’adulte dans de meilleures conditions. C’est ce à quoi nous nous attachons quotidiennement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *